Librairie du Labyrinthe

Maison d’Édition

37, rue du Hocquet
80000 Amiens

03.22.92.23.52

Librairie du Labyrinthe
#TITRE

Prix : 16 €

160 pages

CD enregistré avec 6 contes de Perrault

Date de parution : Juin 2013

ISBN : 9782918397083

Ch’Tchot Capuchon rouge

Tous les contes de Perrault
écrits et racontés en picard
par Jean-Marie François

édition bilingue picard/français avec CD audio en picard

Commander

Extrait du livre

Y o gramint, gramint du temps, din un tchot poéyi point loin d’ichi, i y avoait inne tchote nazuse, fin rétuse.
Es gra-mére, qu’al l’avoait tchèr, a s’éroait copè in quate
pour li foaire plaisi. Un cœup conme o, a y avoait tcheudu
un bieu tchot capuchon in trèque rouge.
I y alloait tellemint bien su s’caouette éq no pieute nazuse
a n’él tchittoait quasimint pu. Ch’est pour o qu’chés gins,
din tous chés poéyis alintour, iz ont cminchè à l’délonmer
“Ech Tchot Capuchon Rouge”.

Il y a très, très longtemps, dans un pays pas très loin d’ici,
il y avait une petite fille fort mignonne. Sa grand-mère, qui l’aimait beaucoup, se serait coupée en quatre pour lui faire plaisir. Un jour il lui vint à l’idée de lui coudre un beau petit capuchon en velours rouge. Une fois sur sa tête, ce capuchon lui allait si bien que la petite ne le quittait pratiquement jamais. C’est pour cela que dans tous les villages aux alentours, les gens ont commencé à la surnommer “Le Petit Chaperon Rouge”.

Chés leups ramalinès ; chés cots cœuchès ; chés poturons qui leu canj’t in carroche ; chés prancesses atortchèes aveuc des pieux d’beudet ; chés métchingnes aveuc des morcieux d’boudin qui pindrouill’t à leus niflettes ; chés bieutès qui s’adov’t pour chint ans au mitan d’chés bos ; chés gayants aveuc des poéilles bleus à leu mouse ; chés ogues qui maq’té chés tchots éfants ; chés feumes pindues à des cleus qui pich’t él sang… Perrault : chés vius reuves d’éfance qui leu touill’té din chés mémoéres, chés ramintuvances qui s’ersaq’t d’éch pure d’éch temps… Ervlo chés contes, tous chés contes, ervus à l’seuce picarde, à ch’coin du fu, din ch’perlages éd nos gra-méres.

Les loups dupés ; les chats chaussés ; les citrouilles métamorphosées en carrosse ; les princesses affublées de peaux de baudet ; les ribaudes avec des boudins qui leur pendent au nez ; les belles qui s’assoupissent pour cent ans au fond des forêts ; les géants au poil bleu ; les ogres qui dévorent les petits enfants ; les femmes pendues à des clous qui se vident de leur sang… Perrault : les vieux rêves d’enfance qui se mêlent dans les mémoires, les souvenirs qui s’extirpent du puits du temps… Les revoilà, les contes, tous les contes, déclinés à la “sauce picarde”, au coin du feu, dans le parler de nos grands-mères.

Les livres