Librairie du Labyrinthe

Maison d’Édition

37, rue du Hocquet
80000 Amiens

03.22.92.23.52

Librairie du Labyrinthe
#TITRE

Prix : 13 €

80 pages

Date de parution : Juillet 2012

ISBN : 9782918397076

Hortillonnages et hortillons

À deux pas de la cathédrale d’Amiens, les maraîchers ont domestiqué des centaines d’hectares de marécage : les hortillonnages. Unique au monde, ce dédale d’eau et de terre a permis pendant des siècles d’alimenter en légumes la population et aussi, aujourd’hui de nourrir nos rêves.

Dans cet eden partagé harmonieusement par l’animal et le végétal, les chemins et les rieux s’entrelacent comme les amoureux de "l’île Robinson". Ce livre invite à la balade, à pied comme en barque, de passerelles en cabanes, à la rencontre des courageux hortillons et des jardiniers, artistes en herbe.

En illustrant ses écrits de photographies inédites, de documents anciens et d’un plan original, l’auteur, propriétaire d’une parcelle et flâneur à ses heures, dépeint un site rare et fragile. Cet univers magique, à l’abri des tumultes de la cité qui l’entoure, dévoile ici son histoire et ses inoubliables palettes de couleur.

Commander

Extrait du livre

Ici, au milieu de la métropole d’Amiens, capitale régionale bruyante et nerveuse, le fleuve et ses multiples bras, dans une communion calme, relient l’homme à la nature et la lourde terre alluviale au ciel picard. Et lorsque nous pénétrons cette vaste étendue verte cerclée par le gris de l’urbanisme envahissant, c’est dabord la multitude de ses couleurs qui nous grisent. Celle des jardins bien sûr et donc celle des jardiniers, qui chacun, avec sa philosophie du beau et du bien-être, sculpte sa parcelle, pour lui dabord et pour nous séduire ensuite. Car ici, la séduction est partout...

On a tous un palais idéal dans la tête où l’enfance résiste et bâtit des refuges. Nous voilà castor rapportant les planches pour barrer le flot du temps qui coule, oiseau tissant un nid pour nos songes, fourmi transportant l’imaginaire fait de bois, de tôle et de fenêtres sauvées de l’abandon. Enfin, nous voilà à l’abri, en compagnie des outils, des graines, des échalotes aux clous. La cabane n’est jamais finie, on pensait enfin admirer le potager de la fenêtre ressuscité, mais les rêves sont fragiles,et l’on entend déjà une tôle battre contre le vent...

Commander

Les livres